Organiser son dressing

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

Moins de temps passé à ranger les vêtements qui traînent, moins de stress pour choisir une tenue le matin, moins d’énergie gâchée à fouiller dans des étagères encombrées… Qu’il s’agisse d’un placard ou d’une pièce dédiée, bien ranger son dressing est une véritable astuce de vie. Découvrez comment organiser son dressing.

1. Faites le tri dans votre dressing

Organiser son dressing commence par un tri efficace et régulier. À chaque changement de saison, dans l’idéal, soit deux fois par an : si vous rangez ou sortez des vêtements d’hiver ou d’été de l’armoire, profitez-en pour faire le point… et de la place.

  • Sortez tous vos vêtements du dressing. Vous retrouverez probablement quelques tee-shirts oubliés glissés au fond des étagères ou une ceinture perdue dans un tiroir.
  • Analysez chaque pièce une par une et mettez de côté tout ce qui est tâché, à réparer, trop petit, trop grand, plus à votre goût, etc. Autrement dit, faites du tri dans vos vêtements. En cas de doute, essayez.
  • Procédez ensuite à un second tri : séparez les vêtements propres à une saison, comme les gros pulls d’hiver et les petites robes d’été. Inutile d’encombrer votre dressing avec des pièces importables pendant six mois.
  • Séparez enfin la pile de vêtements conservés par catégories : les pantalons et shorts, les jupes et robes, les vestes et manteaux, les chemises et tops, les tee-shirts, les pulls…

2. Créez des zones pour organiser votre dressing

Vous avez trié vos vêtements par catégories, reste à les répartir. Pour ce faire, chacune doit disposer d’une zone bien précise dans votre dressing : un côté du portant pour les chemises, une étagère pour les jeans, etc. Prenez en compte la configuration de votre dressing, ainsi que la simplicité d’accès en fonction du type de vêtements et de votre rythme de vie. Mieux vaut généralement conserver les chemises en début de portant, les manteaux à la fin, par exemple. Pour vous aider, suivez autant que possible ces lignes directrices.

  • Les pantalons : pliez-les et empilez-les sur une étagère, en laissant la tranche bien visible sur le bord de l’étagère. Si vous manquez d’étagères mais disposez de grands tiroirs, il est possible de les rouler et de ranger ces rouleaux debout les uns à côté des autres dans un tiroir. Si vous manquez d’étagères, de tiroirs mais disposez d’un grand portant, accrochez-les avec les jupes sur des cintres à pinces. Il s’agit cependant de la solution la moins pratique.
  • Les jupes : sauf exception, rangez les jupes sur des cintres à pinces, sur un portant. Triez-les d’ores et déjà par longueur, les courtes en premier, les longues à la fin. Les jupes en jean et autres tissus épais peuvent, en cas de besoin, être pliées et rangées sur une étagère.
  • Les robes : accrochez-les sur des cintres classiques, sur un portant. Ne conservez que les robes adaptées à la saison, et triez-les, là encore, par longueur.
  • Les vestes et manteaux : conservez uniquement les pièces de saison. Accrochez-les sur des cintres, sur un portant.
  • Les chemises et les tops : accrochez-les sur un portant, sur des cintres aux épaules rondes, en particulier pour les matières légères, fines ou fragiles. Ne les pliez pas, ils se froisseraient et conserveraient les plis.
  • Les tee-shirts et les pulls : ne les suspendez pas. Le poids du vêtement sur un cintre détend et déforme les matières extensibles, tout en occupant trop de place. Si vous disposez de tiroirs, roulez-les. À défaut, empilez-les sur des étagères. Triez-les par type, pull ou tee-shirt, puis par épaisseur ou longueur de manche.

3. Choisissez bien les accessoires pour organiser votre dressing

Les cintres et les boîtes vous permettront d'organiser votre dressing facilement.

Les cintres 

  • Accrochez un seul vêtement par cintre. Empiler les vêtements fait disparaître ceux qui se trouvent dessous, en plus d’augmenter le poids sur le cintre.
  • Évitez les cintres de pressing en métal, qui déforment et abîment les vêtements.
  • Préférez des cintres dont l’accroche est mobile, afin de pouvoir en changer le sens en cas de besoin.
  • Veillez à bien choisir vos cintres à pinces : évitez les pinces en plastique, qui peuvent abîmer les tissus fragiles des jupes et pantalons. Préférez, dans l’idéal, de larges pinces en bois, éventuellement doublées.

Les boîtes

  • Les boîtes de toutes sortes sont une bonne solution pour compartimenter un espace qui ne l’est pas : vastes étagères, grands tiroirs, bas de dressing…
  • Choisissez-les légères, larges et pratiques et rangez-y uniquement des vêtements ou accessoires que vous n’utilisez pas régulièrement.
  • Ne les chargez pas trop, sous peine de ne plus pouvoir les déplacer.
  • Préférez de grandes boîtes regroupant une famille entière d’accessoires, plutôt que dix petites boîtes qu’il vous faudra ouvrir l’une après l’autre pour trouver le bon objet.
  • Si la boîte n’est pas transparente, ajoutez toujours une étiquette pour identifier son contenu. Pensez aux étiquettes ardoise effaçables, si vous changez régulièrement le contenu de la boîte.

4. Organisez le portant

Dans la plupart des dressings, le portant accueillant les cintres se trouve vite encombré. Résultat, impossible de trouver la pièce que vous cherchez au moment voulu, encore moins de composer une silhouette simplement. Prenez le temps d’organiser celui-ci afin de vous habiller sans stress, et accrochez tous vos vêtements dans le même sens pour une meilleure visibilité.

  1. Placez à l’avant les tops et chemises : régulièrement portés, ils bénéficient ainsi d’un accès rapide. Courts, ils ne gênent pas la vue des vêtements situés derrière. Triez-les d’abord par type, en séparant les tops décontractés des chemises habillées. Puis par couleurs, en commençant par le clair pour finir par le sombre, les couleurs vives au milieu. Vous pouvez également les rassembler par longueurs de manches.
  2. Accrochez ensuite vos jupes, et vos pantalons si vous les préférez sur cintres. Pour une meilleure visibilité, commencez par les jupes courtes, puis mi-longues, et longues. Terminez par les pantalons. Si votre dressing offre déjà une bonne visibilité, vous pouvez commencer par les pantalons, afin de créer une séparation visuelle avec les hauts. Vous pourrez composer une silhouette simplement en piochant un vêtement de la première puis de la seconde zone.
  3. En troisième zone, accrochez les robes. Triez-les par couleur, par longueur ou par style, selon votre façon de les choisir au moment de vous habiller. Selon la saison, il peut par exemple être utile de présenter d’abord les robes les plus légères pour terminer par les robes en maille bien chaude. Si vous disposez de robes classiques pour travailler, vous apprécierez de les séparer des robes de week-end.
  4. Terminez par les vestes, puis les manteaux. Triez les vestes par couleur ou par style, selon vos usages, pour pouvoir simplement piocher une veste accordée à la tenue choisie : vestes de travail, vestes décontractées, vestes de soirée… Conservez les manteaux à usage occasionnel au fond du dressing, le manteau à usage quotidien accroché à la patère de l’entrée.
Consulter la fiche pratique Ooreka

5. Organisez les étagères de votre dressing

Pas toujours simple de tirer parti des étagères. Pour organiser son dressing, pas question d’empiler à la va-vite, suivez quelques règles pour des étagères pratiques et bien rangées.

  • Pliez les vêtements à ranger dans un même format pour des piles équilibrées.
  • Laissez la tranche apparente pour éviter de perdre de vue un pull ou un pantalon.
  • Évitez les piles trop hautes, qui s’écroulent facilement, vous empêchent d’attraper le vêtement en bas de la pile et désorganisent le dressing. Au besoin, mieux vaut ajouter une étagère intermédiaire qu’empiler trop haut.
  • Si vos étagères sont hautes, prévoyez un marchepied… sans quoi organiser son dressing demeure sans effet, le rangement étant aussi laborieux que la prise en main des vêtements.
  • Ne placez pas deux piles de vêtements l’une devant l’autre, celle du fond n’en sortirait jamais. Si vous disposez d’une bonne profondeur, privilégiez des boîtes au fond du dressing pour des accessoires hors saison : rangez-y les bonnets et collants en été, les maillots de bain et paréos en hiver.
  • De même, garnissez les étagères les plus difficiles d’accès de grandes boîtes pour les vêtements et chaussures hors saison.
Lire l'article Ooreka

6. Organisez les tiroirs

Plébiscités par les dernières tendances de rangement, les tiroirs offrent un résultat net et propre, peuvent être aménagés et contiennent quantité de vêtements. Un dressing contenant quantité de tiroirs est un atout, profitez-en.

  • Tout ce qui ne se froisse pas peut être plié et rangé dans des tiroirs : chaussettes et sous-vêtements, mais aussi accessoires, pulls, tee-shirt et tous les vêtements en jersey.
  • Pour les vêtements, privilégiez le pliage roulé. Pliez les vêtements puis roulez-les ou repliez-les plusieurs fois pour obtenir de petits paquets, et déposez-les à la verticale, côte à côte dans un tiroir. Vous tirez ainsi parti de la profondeur comme de la hauteur et visualisez facilement vos vêtements.
  • Ne rangez pas de piles dans des tiroirs, elles sont difficiles à manipuler, et rapidement en désordre.
  • Pour ranger des accessoires ou sous-vêtements, ne les jetez pas en vrac dans un tiroir, mais compartimentez l’espace. Vous pouvez acheter des séparateurs spécialisés, ou simplement recycler des boîtes de toutes sortes.

Aussi dans la rubrique :

Organisation intérieure

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider